communes
Accueil arrowCommunauté de Communes arrow Histoire de Saint Sylvestre

 

 

Saint-sylvestre sur Lot

ST Sylvestre et son histoire*

Situé au coeur de la moyenne Vallée du Lot et sur la rive droite de cette même rivière, le village de Saint Sylvestre sur Lot s’étend de part et d’autre de la départementale D911 TONNEINS/MILLAU. Il est fort vraisemblable que ces lieux furent habités à une époque antérieure aux Celtes. Nous trouvons trace d’ailleurs très tôt de notre ville puisque dès 1144 les archives notent que le prieuré de Saint Sylvestre/Lot dépendait de l’Abbaye de Sauve.

Aux environs de 1500, Saint Sylvestre/Lot était une bourgade très active et florissante, richesse due, en grande partie, aux activités du Château de la Verrerie, situé dans l’antique rue du Lot qui existe encore aujourd’hui et que l’on trouve à droite à l’entrée du bourg en venant de Villeneuve.


De ce château subsite une tour du XVI ème siècle, et deux belles cheminées Renaissance. Les maisons que l’on voit actuellement dans la rue précitée, constituaient le logement des verriers. La verrerie elle-même était située au bout de la « Gane» , petit cours d’eau se jetant dans le Lot et au bord duquel on pouvait voir des quais bien installés qui formaient le port de Saint Sylvestre sur Lot.

Ce n’est plus qu’un lieu idéal pour la pêche, la navigation de plaisance et la promenade sur l’ancien chemin de halage. A l’entrée de la rue du Lot se dresse une grande croix datant du XVII ème siècle. Elle fut érigée par les habitants de l’époque en reconnaissance de l’extinction de la terrible épidémie de peste qui ravageait alors la région.





En face, la rue de Monflanquin nous conduit à 3 km environ au Château de Labro, élégant corps de logis flanqué de tours.
Revenant sur la route départementale à gauche, l’avenue Georges Robert, large artère bordée de charmantes villas, aboutit au Château de Lalande constitué de deux corps de logis. Il offre à nos regards une façade de XIIIème siècle et une autre datant de la Restauration. Depuis l’été 1992, cette bâtisse de caractère, abrite un ensemble hôtelier 4 étoiles.


Rejoignant la route départementale, on trouve à gauche l’église construite de 1863 à 1865. On pourra y admirer une fort belle statue du XIVème siècle en bois polychrome, représentant Saint Pierre. Les murs extérieurs de l’édifice, au dessus du porche, sont ornés de têtes humaines. Ces visages reproduisent fidèlement les traits de certains habitants du village, contemporains de la construction.


Continuant notre promenade vers Fumel, à la sortie de Saint Sylvestre/Lot, nous voyons le château de Ferrassou, surplombant le Lot. Véritable joyau d’architecture à plus d’un titre, sa construction remonterait à la première moitié du XVIème siècle. Un corps de logis, une tour carré et un donjon forment l’ensemble de l’édifice qui renferme, entre autres, un admirable escalier à vis, ce qui en soi est déjà assez remarquable, mais si l’on ajoute que le pivot central est constitué par un faisceau de huit moulures rondes torsadées s’épanouissent au sommet en huit arcs de voûte, nous touchons là à la perfection de l’art architectural. Il y a très peu d’escaliers semblables en France, cinq ou six au plus. Tout en haut, une splendide salle voûtée surplombe la campagne environnante. Le donjon et l’escalier sont classés monuments historiques.

Retournant sur nos pas, à l’entrée du village, rue de Saint Aignan. Par une bonne route de quelques kilomètres à peine, nous rejoindrons le hameau du même nom, agréablement perché sur une colline. D’origine assez antique (en 1319, les anciens actes mentionnent Saint Aignan, ou plutôt Saint Aman), on peut y visiter l’église construite vers la fin du XVIème siècle.

De Saint Aignan, par une agréable route à travers bois, nous pourrons terminer notre visite en nous rendant au château de Cadrès, imposante construction édifiée dans un style Renaissance à une époque relativement récente : 1880.

Tel que, le village de Saint Sylvestre sur Lot vivait essentiellement au Moyen-Age et aux siècles suivants, de l’agriculture. Cette activité nous offre aujourd’hui encore, un large éventail de productions, céréales, fruits, maraîchage de plein champs ou sous serres. Le dynamisme du commerce local donne à la population les facilités d’approvisionnement sur place. La présence dans le village, de la plupart des services, les activités associatives, les rencontres sportives, les tournois de pétanque, la salle des fêtes, les terrains de camping, présentant tout le confort nécessaire, les diverses animations et son climat, font de Saint Sylvestre sur Lot un bourg agréable, actif, et en expansion.

* Source "Site de st sylvestre sur Lot "http://www.saint-sylvestre.net/?page_id=25".

haut de page